Prévention de l’entorse de la cheville

L’entorse de la cheville est une blessure fréquente chez le sportif. Mal soignée, la récidive est quasiment assurée. Je l’ai appris à mes dépens lorsque je faisais du football et je suis passé sur le billard à cause de rechutes fréquentes. Depuis, mes chevilles sont toujours  restées un point sensible. Le souci c’est qu’en trail elles sont fortement sollicitées! Je me suis donc mis à la recherche d’une solution pour la prévention de l’entorse de la cheville. C’est alors que j’ai découvert Myolux Soft.

Ma première rencontre avec Myolux

En 2004, j’ai dû me résoudre à passer sur le billard pour une ligamentoplastie de la cheville droite. La faute à des entorses à répétition en football.
Malgré cette opération, j’ai toujours eu le sentiment d’avoir une faiblesse dans les chevilles. Dès que j’ai voulu reprendre le football un peu plus intensément, quelques entorses bénignes sont survenues. Ne voulant pas refaire les erreurs du passé, j’ai voulu trouvé une solution. Je me suis procuré un plateau de Freeman et cela m’a aidé quelques temps.

plateau de freeman

Mais j’ai trouvé mieux en 2007. Dans le cadre d’un mémoire de stage universitaire, j’ai la chance de rencontrer le dirigeant de la société Cevres. Kinésithérapeute, il a trouvé une nouvelle solution pour la prévention et la rééducation des entorses de la cheville et du genou!
Fin 2007, suite à une entorse bénigne de la cheville gauche, je me procure la liste des kinés sur Grenoble ayant acheté l’appareil baptisé Myolux et j’en contacte un au hasard. Le kiné que je choisis avait laissé l’appareil dans un placard et il accepte de me le prêter pendant plusieurs semaines!
L’appareil est livré avec un DVD de présentation ce qui évite de faire n’importe quoi. Je suis studieux et réalise régulièrement des séances dans le cadre de ma rééducation.

Le résultat est concluant. Je ne peux bien sûr pas dire que tout est lié à la solution mais force est de constater que je n’ai plus eu de souci d’entorse aux chevilles pendant plusieurs années suite à ce stage intensif!

La rechute en trail

J’ai ensuite réduit la pratique du football et je débute alors la course à pied puis le trail. Cette nouvelle passion laisse tranquille mes chevilles.
Mais en trail, il ne faut pas négliger le travail de proprioception. Alors j’ai ressorti de temps en temps mon plateau de Freeman et fait quelques exercices de base.

Mais je n’ai pas forcément été très assidu. Focalisé sur les problèmes aux genoux, j’ai été plus préoccupé cette saison par la prévention du syndrome de l’essuie-glace.
Puis, au début de cette année 2015, j’ai eu plusieurs petites alertes à la cheville gauche auxquelles je n’ai hélas pas prêté hélas assez attention.
Et bingo: elle a fini par se tordre comme je l’explique dans l’article une blessure psychologique?.
La rééducation s’est très bien passé et, malgré quelques appréhensions, je suis parvenu à réaliser une belle deuxième partie de saison en trail.

En recherche d’une solution pour la prévention de l’entorse de la cheville

Comme après chaque blessure, j’ai voulu en tirer les enseignements. Le constat est simple: je dois davantage intégrer la proprioception à mon entraînement pour la prévention des entorses. Pas question de devenir dépendant de strapping à la cheville!
C’est alors que j’ai repensé à Myolux. Après une recherche sur internet, j’ai découvert qu’il y avait une version pour les particuliers que je me suis empressé de me procurer.
Je pense en effet que ce sera plus efficace que le plateau de Freeman et les autres exercices. La technique utilisée permet de cibler beaucoup plus précisément les muscles qui servent à stabiliser la cheville.

Myolux Soft

Premiers contacts avec Myolux Soft

Le chausson est très léger et prend peu de place. C’est pratique car il peut ainsi facilement trouver sa place dans le sac pendant les vacances à la montagne par exemple.
Il est simple à mettre avec son système de scratches, bien expliqué dans la notice livrée avec le produit. Il faut ajuster le serrage correctement et quelques essais peuvent être nécessaires pour trouver la bonne pression. Il est alors plutôt confortable.
Les exercices sont décrits dans la notice et sont disponibles en vidéo sur le site: http://www.myolux.com/fr/myolux-soft-reeducation-souplesse-cheville.php
Ils sont plutôt simples en apparence. Mais si les premiers vous semblent faciles, vous constaterez peut-être rapidement comme moi qu’il y a du boulot pour améliorer la proprioception!
Après, 10 minutes d’exercices tous les 15 jours suffiront à entretenir les qualités proprioceptives développées.

Prévention de l'entorse de la cheville

Plus d’informations sur http://www.myolux.com/fr/

Voilà, Myolux Soft s’ajoute à donc à mon équipement en trail.

Et vous, travaillez-vous la proprioception régulièrement pour la prévention de l’entorse de la cheville?

2 commentaires à propos de “Prévention de l’entorse de la cheville”

  1. J’avais pas trop accroché perso mais en même temps j’avais testé l’engin 2 minutes tout seul chez le kiné en faisant sans doute n’importe quoi..
    Finalement ça a pas l’air si mal que ça si tu bosses correctement avec.
    Sinon le bosu est une valeur sure pour la proprio des chevilles. En plus tu fais les genoux par la même occaz’. Et tu peux même faire du gainage proprioceptif en te mettant les coudes dessus

    • Oui il faut vraiment faire les bons mouvements sinon tu travailles mal la proprio.

      Pour le bosu, c’est clair que la polyvalence est super intéressante pour le traileur. Je pense que cela suffit pour la majorité des gens qui n’ont pas de gros soucis aux chevilles et cela permet un travail plus global comme tu le dis très bien.

      Mais pour ceux qui ont vraiment des faiblesses dans les chevilles, je pense que c’est quand même intéressant d’avoir Myolux en complément pour un travail très spécifique de la cheville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*