Audible, la lecture audio pour une nouvelle expérience du running

La société Audible m’a proposé de tester l’expérience de la lecture audio lors de mes sorties running. Je vous raconte ce test dans ce nouvel article.

Présentation du service

La société Audible, qui fait partie du groupe Amazon, propose des livres audio au téléchargement. Il est ensuite possible de les écouter sur PC, smartphone, tablette…où on veut et comme vous veut. Il est notamment possible d’écouter les livres audio dans les transports, dans son lit avant de s’endormir et pendant une pratique sportive par exemple.

C’est sur ce dernier usage qu’Audible m’a proposé un partenariat. La proposition : tester l’expérience de la lecture audio pendant mes footings avec 5 livres audio gratuits à choisir en toute liberté. La contrepartie étant de parler de mon expérience sur mon blog et les réseaux sociaux sans aucune contrainte éditoriale. Moi qui suis curieux de nouvelles expériences, j’ai très vite accepté ce deal honnête.

Le choix de ma playlist

J’ai choisi deux types lecture pour réaliser cette expérience.

Tout d’abord, des titres plutôt orientés détente et méditation :
– Méditer jour après jour de Christophe André
– L’art de la méditation de Matthieu Ricard,
– L’apprentissage de l’imperfection de Tal Ben Shahar

Et puis, j’ai téléchargé des livres avec pour objectif de me booster mentalement :
– Champion dans la tête de François Ducasse
– Les 7 habitudes de ceux qui réalisant tout ce qu’ils entreprennent de Stephen R. Covey

audible running

Mes impressions

Tout d’abord, je dois dire que je n’ai pas trop l’habitude d’écouter de la musique en courant. Et que globalement, j’ai du mal à me concentrer sur deux choses à la fois (je suis un homme quoi 😊).

C’est donc avec un mélange de scepticisme et d’enthousiasme que je me suis lancé dans mon premier footing accompagnée de la voix de la méditation de Christophe André. Pour ce premier test, j’ai réalisé un petit footing de récupération sur un parcours connu et cela l’a rendu agréable et moins monotone. J’ai prolongé l’expérience par une bonne séance d’étirement « en pleine conscience » et détendu.

Je trouve que la lecture audio “zen” est bien adaptée pour des petits footings de récupération ou à allure tranquille sur des terrains connus. Cela donne envie d’être attentif à sa respiration, de se concentrer sur son corps et son environnement, prendre le temps d’apprécier l’instant présent.
Pour ce qui est sorties longues avec exploration de terrains inconnus, je préfère toutefois laisser mes cinq sens en éveil pour être en harmonie avec la nature…et ne pas risquer de me perdre.

Je me suis ensuite lancé dans la lecture de « Champion dans la tête » de François Ducasse. Et j’ai trouvé ce livre très inspirant. J’ai déjà lu quelques ouvrages sur le sujet du mental mais je dois dire que l’aspect audio le rend percutant et donne envie de s’entraîner dur !

Je l’ai testé lors d’une séance de fartlek en accélérant au gré de mes envies, sans regarder la montre. Pour faire parler l’artiste qui est en moi et ne pas toujours écouter le maître qui me dit « tu dois » comme le dit le livre! Cela m’a rappelé l’importance de se focaliser sur le plaisir de courir et d’être dans la nature. Sans chercher à toujours vouloir prouver aux autres et à soi-même.

Je pense donc que des lectures d’ouvrage de ce type « forme ou coaching » vont aider à mettre du rythme, à varier les allures en toute liberté. Pour ce qui des séances “strictes” de fractionnés, cela me semble plus compliqué à gérer si on veut rester attentif au livre.

Conclusion

A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai terminé deux livres : « méditer jour après jour » et « champion dans la tête ». Je n’avais jamais testé la lecture audio et je dois dire que le concept me plaît au-delà de la seule pratique du sport. Je l’utilise ainsi dans les transports en commun par exemple.

Pour la pratique sportive, l’intérêt de son utilisation varie selon les objectifs. Cela peut donner un aspect ludique, aider à se motiver et trouver un compagnon virtuel (voire spirituel) pour ses sorties. En revanche, je pense que cela est difficilement compatible avec un entraînement codifié et l’écoute de la nature.

Si vous voulez vous faire votre propre idée, rendez-vous sur http://www.audible.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*