Près de 5 ans plus tard, enfin !

Vous l’avez probablement oublié car je n’en ai pas parlé depuis bien longtemps ! Je me suis lancé dans la formation d’accompagnateur en moyenne montagne il y a quelques années. Eh bien je peux vous dire que si j’avais su avant toutes les péripéties que j’allais avoir à affronter, je ne me serais peut-être jamais lancé ! Mais je suis tellement heureux du chemin parcouru. C’est une belle éclaircie en cette période sombre. Je vous raconte tout dans ce nouvel article.

Le point de départ du projet

En 2015, j’ai pris conscience de mon besoin de faire plus de place pour la montagne et pour le trail dans ma vie. Le lancement de ce blog m’a alors servi de tremplin et m’a confirmé mon besoin de me rapprocher davantage de ce que j’aime.

La naissance de mon premier fils a décuplé mon envie de me former afin de sensibiliser les jeunes publics à la préservation de l’environnement et de la montagne.

Et bien sûr, une autre source de motivation essentielle a été l’envie de partager ma passion pour le trail avec une vision assez personnelle de cette discipline.

Bref, le diplôme d’accompagnateur en montagne s’est rapidement présenté comme une voie incontournable pour la reconstruction de mon projet de vie.

Ma réussite à l’examen d’entrée du DE accompagnateur en montagne en 2016  avait déjà demandé un sacré investissement personnel. Mais j’étais loin d’imaginer la suite !

Rien ne s’est vraiment passé comme prévu

Près de 5 ans se sont maintenant écoulés depuis mon entrée en formation. Beaucoup de choses se sont passées depuis et ma vie a bien changé.

La naissance de mon deuxième fils et un échec à un examen ont notamment rallongé la durée de ma formation.

J’ai quitté mon emploi en CDI en 2018 afin de mieux construire mon activité d’indépendant en y préparant la place pour les activités de montagne.

Les périodes de stage m’ont demandé de l’énergie, de jongler entre mon autre activité d’indépendant et ma vie de famille.

Et bien sûr, il y a cette maudite crise sanitaire qui dure depuis un an maintenant. Elle a bien failli mettre un terme à mes ambitions d’indépendance.

J’ai bien failli abandonner plusieurs fois.

Mais j’ai donc traversé toute ces épreuves pour me donner une chance de faire ce qui a du sens pour moi.
Et la bonne nouvelle, c’est que le travail et l’abnégation payent !

Je suis accompagnateur en montagne diplômé depuis le 19 mars 2021.

Ma vision du trail

La formation m’a notamment donné l’occasion de travailler en tant qu’animateur trail pour la station des Arcs pendant plusieurs étés. J’ai également eu la chance d’encadrer une reconnaissance de l’UTMB en 4 jours lors de l’été 2018.

Ces très belles expériences m’ont confirmé (bon j’avais peu de doutes 😊) mon envie de continuer dans cette voie.

Un nouvel horizon s’ouvre donc à moi. Je souhaite maintenant bâtir des activités autour du trail qui me ressemblent et qui rassemblent.

Je ne dénigre pas l’approche « compétition » de nombreux stages de trail sur des territoires déjà bien fréquentés. Ils sont là pour répondre à une demande qui est forte et participent au développement des territoires.

Mais je pense qu’une approche complémentaire est possible pour combler de nombreux amoureux et amoureuses du trail, compétiteurs ou non. Une approche plus centrée sur la découverte de territoires sauvages authentiques et préservées dans un cadre chaleureux et convivial.

Avant de partir à l’autre bout du monde, je pense que notre beau pays regorge de territoires attractifs souvent peu explorés. De quoi faire le bonheur de sportifs respectueux de l’environnement et passionnés.

Ceci n’est pas incompatible avec une approche centrée sur une préparation à une compétition par exemple. Je ne vais pas vous mentir : l’adrénaline de la compétition me manque même si le plaisir est là lors de mes sorties.
Je réfléchis désormais à des projets qui vont dans le sens de cette vision !

2021 ne sera donc pas une année complètement pourrie ! J’espère que vous continuez de courir et que ça vous fait du bien. Pour moi c’est juste vital !
Une nouvelle étape commence donc pour moi et j’ai hâte de vous tenir au courant sur la suite.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de tout ça et à donner de vos nouvelles en commentaires 😊

13 commentaires à propos de “Près de 5 ans plus tard, enfin !”

  1. Bravo Jérôme,
    Fait de ta vie un rêve et des rêves une réalité…tu es allé au bout malgré les difficultés et la situation difficile ..continue tu nous donne à rêver et nous montre qu’il faut croire en ces rêves…
    Je n’ai plus couru depuis un moment mais j’ai randonnée et c’est déjà un bout d’évasion
    Severine

  2. Bonjour,
    Eh oui, une année compliquée ou les corps comme les psychismes, se sont affrontés à un tourbillon dont il a fallut sortir pour s adapter. Bravo pour votre détermination, il en faut pour ne pas lâcher sur son désir, je comprends votre amour de la nature , peut-être parce qu elle ne nous demande rien. Je poursuis mes entraînements vélo et vtt, je courotte, mais chaque fois je tire de ce moment un apaisement tranquille et une envie de recommencer. Je vous souhaite de poursuivre vos objectifs. A très bientôt.

    • Merci Nora c’est un très beau résumé de ce que nous apporte la nature et de ses plaisirs “simples”.

      Je ne peux que vous encourager à en profiter, c’est bon pour le moral et la santé !

  3. Bonjour Jérôme, bravo à toi pour cette belle réussite . Un projet de développement trail/randonnée en France est dans l’air du temps, c’est une réflexion que j’ai également avec un collègue avec l’ajout du vélo, pour le département du Cantal…. suite à la pandémie, on observe un changement de mentalité, une envie de nature, de découverte plus proche de soi, une façon de voyager plus tranquillement…. bonne chance pour ce beau projet et étant issu du monde du tourisme (12 ans à mon compte en agence de voyage) et du trail ( Comité d’organisation de l’UTPMA) n’hésite pas à faire appelle à moi. Si tu as besoin. Bonne continuation. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*